Méditation & Yoga

Me voici de retour sur le blog après une longue absence. Je n’ai pourtant ni arrêté le yoga, ni arrêté d’écrire sur des thèmes que j’aimerai partager sur ce blog. Mais je n’étais jamais satisfaite de mes textes. Et finalement, submergée par le doute, j’en suis arrivée à ne plus rien partager!

L’idée derrière ce blog est de d’introduire le yoga et de répondre aux questions que l’on s’est tous posées en débutant, de façon simple sans pour autant vulgariser les principes. J’essaie de donner envie à ceux qui me lisent d’explorer par eux-même et de partir à l’aventure du yoga. 

Or ces derniers mois, plus j’écrivais plus j’avais le sentiment que tout devenait trop compliqué, que je ne répondais plus à l’objectif initial que je m’étais fixé. Il y a tant à dire, tant à explorer, tout devenait confus. En ayant pris du recul, je pense que plus que la difficulté de la tâche fasse à laquelle je me trouvais, c’est le doute qui m’a empêché d’avancer. Bref, ceci st un autre sujet, gardons le, pourquoi pas, pour un prochain post 😉

Voici donc ici un des sujets sur lesquels je souhaitais écrire quelques lignes car beaucoup de nouveaux venus dans le yoga se sont posés à un moment donné posés cette question: « Yoga et méditation, c’est quoi la différence ? »

Alors après avoir lu cet article, n’hésitez pas à partager votre expérience et votre avis sur cette page.

Quand il s’agit d’aborder la méditation, faire simple et court peut s’avérer compliqué. On touche ici en effet à la philosophie même du yoga, vaste et complexe sujet. Essayons quand même 😉

Beaucoup pensent donc que la pratique du yoga se confond avec la méditation, que le yoga n’est pas fait pour eux car ils cherchent avant tout à se défouler. Le yoga leur semble trop spirituel et donc inadapté à ce qu’ils recherchent.

Ce n’est pas complètement faux, mais c’est loin d’être exact 😉

Soyons plus précis:

Yoga et méditation sont en quelque sorte les deux faces d’une même pièce: la méditation est l’entrainement spirituel et le « yoga » l’entrainement physique visant à atteindre le « samadhi »*, le but ultime, l’état de suprême conscience, recherché par les yogis puristes.

Pourtant, si la méditation à une place essentielle dans la pratique du yoga, ce sont deux choses complétement différentes et vous pourrez trouver beaucoup de plaisir à pratiquer le yoga sans être pour autant sensibles à la méditation. Surtout aujourd’hui ou le yoga a tant le vent en poupe que de nombreux cours occultent complètement l’aspect méditatif et introspection pour proposer des cours 100% physique. Si cela peut être dommage, peu importe, en ce qui me concerne, le chemin qui nous mène au yoga, car la pratique et les bienfaits qu’on en retire donnent souvent envie d’en découvrir plus et, le moment venu, vous déciderez peut-être d’explorer une des autres facettes du yoga.

Alors finalement, on retient quoi?

La méditation est une pratique mentale qui a pour objectif de purifier son esprit et d’apaiser son mental.

La méditation est donc plutôt une pratique introspective qui aide à explorer son univers intime.

Cela est en fait assez compliqué et demande de l’entrainement.

Notre cerveau produit des pensées qui parviennent à notre conscience. Notre mental est en perpétuelle activité.

L’idée de la méditation est de parvenir à faire le vide. Pour y parvenir, la méditation peut prendre différentes formes. On peut porter son attention sur un objet (comme une bougie),  sur un sujet abstrait, sur un son (il s’agit alors de répéter un mantra ou d’écouter un son) ou sur « rien », c’est à dire faire le vide et laisser passer les pensées sans les retenir, comme si on regardait passer des nuages.

La méditation place l’esprit au coeur de la pratique.

Contrairement à la méditation, le « yoga* » place le corps et son contrôle au centre du processus de relaxation.

Le yoga correspond donc plus à une pratique physique qui a pour but de purifier le corps pour le préparer à la relaxation et à la méditation.

On peut donc tout à fait pratiquer un yoga physique sans être sensible aux techniques de méditation. Certains yogas contemporains accordent d’ailleurs peu de place à la méditation. Par exemple le vinyassa flow ou le power yoga. 

Personnellement le « yoga » est pour moi l’occasion de faire le vide. Pendant ma pratique physique j’essaie de porter mon attention uniquement sur mon corps et ma respiration. Je laisse mon esprit au repos et cela me fait non seulement beaucoup de bien mais m’a aussi appris à être à l’écoute de mon corps, lequel nous envoie beaucoup de signaux qui nous échappent la plupart du temps.

A votre exploration, à vos tapis,

Et à très vite!

*Le terme « Hatha yoga » serait en fait plus correct. Car le yoga, de manière générale, est un ensemble de pratique qui comporte différentes voies et Hatha yoga en est la pratique des postures physiques

%d blogueurs aiment cette page :