Explorer et ressentir ses Asanas

« Votre corps est précieux, C’est le véhicule de l’éveil. Traitez le avec soin » Siddhartha Gautama

Imaginez vous un instant sur votre tapis de yoga.

Pendant votre pratique, vous allez enchainer différentes postures, que l’on appelle en yoga « asanas« , à un rythme plus ou moins soutenu.

A travers cet article, j’aimerai vous inviter à prendre le temps de vous installer dans vos asanas, de les explorer et de les ressentir, tout particulièrement si vous débutez le yoga. Cela vous offrira une meilleure conscience de votre corps et de meilleurs outils pour adopter des postures en toute sécurité pour vous et pouvoir ensuite les tenir de manière effective et efficace.

Prenez d’abord un moment pour observer comment votre corps s’est installé dans la posture, quel alignement naturel il a adopté. L’emplacement de vos pieds, de vos hanches. Observez votre corps dans l’espace, soyez à l’écoute des sensations.

Ne vous installez pas dans l’immobilité immédiatement mais prenez d’abord un instant pour ressentir l’asana. Explorez et respirez la posture dans le mouvement.

Imaginons, vous qui êtes toujours sur votre tapis de yoga, que vous venez d’entrer en Adho Mukha Svanasana (Chien tête en bas). Les paumes de mains bien encrées dans le sol, les doigts légèrement écartés, les bras tendus qui semblent repousser le tapis vers l’avant, la tête relâchée entre les bras, le dos droit, les épaules détendues, le fessier qui s’étire vers le ciel, le nombril aspiré par la colonne vertébrale, les talons poussant vers le sol. C’est généralement vers cet alignement que tend la posture et c’est l’intention que nous y mettons, même si des adaptations propres à chacun sont parfois nécessaires.

Vous voici donc en chien tête en bas.

Prenez alors un moment pour explorer la posture et ressentir les effets du mouvement sur votre corps dans cette position, sur chacun de vos muscles. Pliez une jambe, puis l’autre, pliez les genoux puis tendez les de nouveau, ressentez l’effet du mouvement sur les jambes, sur votre bassin, sur le bas de votre dos. Relâchez vos épaules, puis rapprochez les de vos oreilles, sentez les effets de la décontraction, distinguez les muscles passifs des muscles actifs, soyez à l’écoute des tensions éventuelles.

Scannez zone après zone votre corps dans la posture et soyez à l’écoute des signaux qu’il peut vous envoyer. Apprenez à écouter votre corps et à accepter vos limites. Chaque jour est différent.

Après avoir pris un moment pour explorer la posture, trouvez l’immobilité et installez-y vous confortablement.

Respirez! Ne bloquez pas votre respiration mais utilisez la pour faire circuler l’énergie partout dans votre corps.

Utilisez votre souffle pour créer de l’espace en vous. Chaque inspiration vous allonge tandis que chaque expiration vous encre un peu plus profondément dans la posture.

Patanjali décrit l’asana comme une position « stable et confortable« .

Après l’avoir exploré, ressentez l’asana dans l’immobilité.

Installez vous et sentez le confort s’installer dans l’effort. Formulez l’intention de vous libérer de l’effort. Votre conscience du corps est alors pleinement éveillée.

Attention à ne pas confondre effort et douleur. C’est en étant à l’écoute de votre corps, en dissipant les agitations du mental pour se centrer sur l’instant présent, que vous apprendrez à comprendre les signaux que votre corps vous envoie, sur le tapis mais aussi en dehors.

A vos tapis !

%d blogueurs aiment cette page :