Le yoga, c’est quoi ton style ?

Il existe aujourd’hui de si nombreux styles de yoga (surtout ici à Londres) qu’établir une liste les présentant tous aboutirait soit à en oublier soit, avec un peu de chance, à produire un article dans lequel, littéralement, on se perdrait!

Pour ce premier article sur le sujet, je prends donc la liberté de vous présenter les styles de yoga les plus communément pratiqués et surtout ceux que j’ai déjà moi-même personnellement essayés. 

Cette liste n’est donc pas exhaustive! Et, une fois que je suis donc parvenue à choisir  les styles de yoga que j’allais vous présenter, je me suis aussi demandée les informations que vous aimeriez y trouver. Seriez-vous intéressé par la genèse de tel ou tel style, sa date de création, son fondateur, ses bienfaits, etc ?? Il y a tellement à raconter !

Finalement, j’ai pris le parti de présenter les choses simplement, telles que j’aurai aimé en fait qu’on me les présente quand j’ai poussé pour la première fois la porte d’un studio de yoga. A ce moment là, il importe peu de savoir que le vinyasa a été développé en Inde par Sri Krishnamacharva dans la première moitié du XXe siècle! Ce qui importe c’est de savoir à quoi l’on peut s’attendre en suivant un cours de vinyasa et quels sont les bienfaits que l’on peut en retirer.

Voici donc LA liste des 9 types de yoga les plus répandus. Il y en a beaucoup d’autre (Bikram yoga, accro yoga, ananda yoga, jivamukti, yoga du son, etc). Et, au moment même où je vous écris, le yoga étant très à la mode en ce moment, il n’est pas impossible qu’un nouveau type de yoga soit en train de voir le jour. Mais c’est super, car ce sera l’occasion de vous écrire d’autres articles sur le sujet très prochainement.

Pour commencer, sachez que tous les types de yoga ont pour objectif commun de travailler et d’harmoniser tous les aspects de la personne : physique, mental, émotionnel, psychique, et spirituel. Ses bienfaits sont énormes, mais c’est comme tout, encore faut-il être prêt à accueillir le yoga dans son quotidien. Une pratique régulière et sérieuse, c’est un peu la clef du succès 😉

Le chemin pour parvenir à cet objectif différera selon le style. Mais quel qu’il soit, vous adopterez au cours de chaque séance, et ce quelque soit le style que vous pratiquez, des postures-que l’on appelle traditionnellement en yoga des « asanas »-, et ces postures seront intimement liées à votre respiration. L’harmonie entre le souffle et la posture est commune à tous les types de yoga. Mais le rythme et l’enchainement différent. C’est ce que je vous laisse découvrir ci-après !

1.Le Hatha yoga. Il s’agit du yoga le plus traditionnelet le plus classique duquel découle beaucoup d’autres styles de yoga. C’est aussi le plus pratiqué. 

En pratique, le hatha yoga est un enchainement de postures, plus ou moins compliqué, que l’on tient plusieurs respirations.L’exercice physique est ainsi associé à la maitrise du souffle et à la concentration. Le hatha yoga vise à aligner le corps et à calmer l’esprit, en préparation pour la méditation. 

Comme il s’adresse à tout le monde, il existe des variations à toutes les postures, selon que l’on soit un pratiquant débutant ou plus avancé. Avec une pratique régulière ses bénéfices sur le corps sont indéniables et vous évoluerez dans les postures avec votre pratique.

Les bienfaits du hatha yoga : il procure une plus grande souplesse, une bonne fluidité physique et nerveuse et une plus grande aptitude à la concentration. Il donne une bonne structure musculaire, offrant ainsi un équilibre entre force et souplesse. Il améliore la postureet a des effets bénéfiques sur le sommeil.

2. L’Ashtanga Yoga. C’est un style de yoga exigeant, puissant et dynamiquebasé sur la coordination du souffle et du mouvement dans un enchainement rythmé de postures. L’ashtanga est composé de 6 séries de postures mais on commence toujours par la première  série (sur laquelle on peut passer plusieurs mois … voire plusieurs années) et les difficultés vont croissantes. Les postures de chaque série sont toujours les mêmes. Traditionnellement on chante un mantra (une phrase en sanskrit dotée d’un pouvoir spirituel) en début de cours avant de commencer la série.

La première série comporte une cinquantaine de postures. Les cours guidés d’ashtanga durent généralement une heure trente. Personnellement je recommanderai d’avoir fait un peu de hatha yoga avant de vous lancer dans votre premier cours d’ashtenga.

Les principaux bienfaits de l’ashtenga yoga : sa pratique régulière permet de mémoriser l’enchainement des postures et de se concentrer ainsi d’avantage sur le ressenti. L’ashtenga yoga développe la conscience corporelle et la confiance en soi. Il fait travailler le corps en entier, renforce et stabilise le système nerveux.

3.Le Vinyasa yoga : dérivé de l’ashtanga, c’est aussi un yoga dynamiqueavec un enchainement de postures mais contrairement à l’ashtanga, les postures varient à chaque cours. C’est un style moins traditionnel, plus libre et plus créatif. Là encore souffle et mouvement sont intimement liés.

Les bienfaits du yoga vinyasa : il permet de se dépenser et de travailler force, endurance, concentration et souplesse.

4.Le Power Yoga. Le power yoga est un « yoga moderne » dérivé également de l’ashtanga. Comme le vinyasa, il a été crée pour proposer une alternative plus « fun » à l’ahstanga.  C’est donc un yoga dynamique où les postures s’enchainent rapidement et en musique. A l’origine il se déroule dans une salle chauffée mais il est courant aujourd’hui que les studios de yoga proposent du power yoga dans des salles non chauffées.

Pour vulgariser, le power yoga est un peu « l’approche fitness de l’ashantaga ». Comme pour l’ashtanga et le vinyasa, mieux vaut être dans une bonne condition physique pour le pratiquer.

SI vous débutez le yoga par le vinyasa ou le power yoga, soyez vigilant et très attentif à votre corps. N’essayez pas de pousser vos limites dès la première séance, c’est la meilleure façon de se blesser !

Les bienfaits du power yoga sont très orientés sur les bénéfices physiques(gainage, renforcement musculaire) et il améliore l’endurance. On travaille aussi la souplesse et le développement de l’équilibre.

5.Le Hot Yoga. Il se pratique dans des salles humides chauffées à 40°. La chaleur rend le corps plus souple et l’enchainement des postures, plus ou moins rapides, vous fera transpirer. Vous sortirez d’une séance de hot yoga avec le sentiment d’avoir perdu 1 bon kilo, ce qui n’est pas désagréable.

Les bienfaits du hot yoga : la chaleur permet de décupler l’effort physique et cardio-vasculaire. Il diminue le stress et grâce à la transpiration rapide il élimine les toxines. Mais attention aux risques de blessures car la chaleur assouplit le muscle plus rapidement. On peut aller plus loin dans les étirements mais on peut aussi avoir tendance à forcer facilement sans s’en rendre compte.

6.Le Iyengar Yoga. C’est LE « yoga thérapeutique » par excellence puisque le yoga Iyengar porte une attention toute particulière à l’alignement des différentes parties du corps et aux placements. C’est un yoga rigoureux qui utilise beaucoup d’accessoires pour rentrer dans la posture. Bien qu’il soit bon pour tous, ce type de yoga est particulièrement recommandé pour les personnes souffrant de problèmes de santé. Veillez toujours à en parler à votre professeur de yoga en début de cours.

Le bienfaits du yoga Iyengar : c’est un yoga précis qui facilite la découverte de soi, le relâchement des tensions physiques et des résistances psychologiques. 

7.Le Yin yoga. C’est un yoga lent ou les postures, des étirements principalement, sont tenues plusieurs minutes (en moyenne 5). Ces étirements sont combinés à une respiration lente et profonde. On doit rester calme et bouger le moins possible.

Le yin yoga s’adresse à tous : autant aux débutants qu’aux yogis confirmés.

L’immobilité permet de travailler sur le corps et le mental. On apprend à lâcher prise, les pensées se calment et on cultiver le silence intérieur. 

Les bénéfices du yin yoga : en travaillant dans l’immobilité on savoure les sensations, on apprend à respecter ses limites et à trouver le juste milieu. Le yin yoga élimine ainsi le stress et favorise la concentration et l’introspection. Il assure un étirement profond, améliore la flexibilité et la souplesse, favorise la relaxation et la santé de l’organisme.

8.Le Kundalini yoga.Aussi appelé le « yoga de l’éveil de la conscience ».

Le terme Kundalini se rapporte à une énergie vitale qui se situe le long de la colonne vertébrale. Le kundalini yoga consiste à activer cette énergie pour la faire remonter du sacrum jusqu’au sommet du crâne en se déplaçant le long de la colonne vertébrale. Pour activer cette énergie, on enchaine des postures en travaillant sur le souffle. On y ajoute un son (mantra) et des gestes (mudra). On y apprend aussi à se relaxer et à méditer.

Les bienfaits du kundalini : il agit sur l’énergie de l’individu. Il chasse le stress et l’anxiété et apprend à mieux gérer ses émotions. Il améliore la qualité du sommeil.

9.Le Yoga Nidra, ou « yoga du sommeil ». C’est une méthode de relaxation physique, mentale et émotionnelle. Pendant la pratique du yoga nidra, le corps et l’esprit sont relaxés en gardant la conscience alerte. La pratique du yoga nidra suit plusieurs étpaes spécifiques. Il se pratique en position de relaxation allongée (shavasana) et l’on se choisit un « Sankalpa » (une phrase positive que l’on va se répéter comme un fil conducteur). 

Les bienfaits du yoga Nidra : un profonde relaxation. Une seule heure de yoga nidra est aussi reposante que 4 heures de sommeil.

En conclusion :

  • tous les types de yoga agissent de façon bénéfique sur la santé et le bien être de celui qui le pratique de façon régulière et sérieuse,
  • mouvement et respiration sont intimement liés : on synchronise mouvement et respiration jusqu’à ce que cette dernière guide le mouvement,
  • Essayez différents cours et n’hésitez pas à pratiquer plusieurs styles
  • les différents styles de yoga sont complémentaires : les yogas plus lents (comme le yin) sont d’excellents compléments à des pratiques plus dynamiques (comme l’ashtenga ou le vinyasa),
  • Le principal acteur c’est vous : Ecoutez vous et écoutez votre corps.

A vos tapis !

%d blogueurs aiment cette page :